Présentation

Recherche

Concours

B I E N V E N U E

Sauf contre temps ou ennuis de santé, nous marcherons :.

Ce samedi 14/4/07, pas de marche, je travaille...

Ce dimanche 15/4/07, nous ferons les 3O km organisés par les DJALES D'ANHEE au départ de BIOUL.

Ce samedi 21/04/2007, nous ferons loa 35 ème marche internationale organisée par le club des WALLONIA NAMUR, distance de 42 km au départ de JAMBES.

Ce dimanche 22/4/07 nous ferons soit la marche ADEPS de FORRIERES ou celle de GRANDHAN.

Ce samedi 28/04/07 nous ferons la 22 ème marche du porte bonheur organisée par les hirondelles de Longvilly, distance de 42 km au départ de LONGVILLY (BASTOGNE)

 

  

 

  

W3C

  • Flux RSS des articles
Samedi 21 avril 6 21 /04 /Avr 16:35

TRES  BIENTOT UN NOUVEAU BLOG ... PATIENCE 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DESOLE POUR TOUS LES LECTEURS DE CE BLOG, PROBLEME DE MISE EN LIGNE

Je vais creer un nouveau blog prochainement, je placerai les références sur cette page

 

A bientôt.

Par SPOK - Publié dans : MARCHE A PIED
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Dimanche 15 avril 7 15 /04 /Avr 18:57

 

Une fois de plus, changement de programme, nous décidons de nous rendre à AWENNE (commune de SAINT-HUBERT) pour faire la marche ADEPS au départ du local "CERCLE DES SABOTIERS".  Je travaille en effet ce soir à 19OO heures et j'assisterai cet après midi au dernier match de football  que joue à domicile l'équipe que je supporte, ROCHEFORT. La marche de BIOUL que nous avions prévu de faire, n'est que partie remise.  Hier pas de marche non plus, je travaillais également, vivement les deux prochains week-end, je ne travaille normalement pas et nous referons dès lors deux grandes distances les samedis... JAMBES et LONGVILLY (BASTOGNE).

 

Nous quittons la salle et sortons progressivement de ce beau village, les temps est superbe, on annonce plus de 25 degrés.   Il est 0815 heures. 

La découverte de quelques objets du Néolithique atteste d'une présence ancienne où se dresse le "Village des 8 fontaines". 

 L'histoire d'Awenne se confond avec celle de la Châtellenie de Mirwart dont elle doit une mairie.

 

 

La population de ce village situé sur le versant nord-ouest du massif forestier de Saint-Hubert, était essentiellement agricole.  Pour le reste, de nombreux artisans et ouvriers sabotiers (une centaine à la fin du 19ème siècle) profitèrent de la proximité de la matière première pour chausser de bois la population des alentours.  L'après-guerre 40 vit la fin de l'utilisation des sabots et galoches et heureusement pour l'emploi, la création d'une entreprise privée de génie civil, aujourd'hui encore l'une des plus importantes du Royaume.
A voir : les 8 superbes fontaines en fonte ainsi que l'autel Saint Sébastien de l'église paroissiale (provenant de l'église abbatiale de Saint-Hubert).  Ci dessus, nous passons à côté d'une de ces fontaines que nous photographions.

Nous sommes à une altitude de 34O mètres et après être entrés dans un bois, nous passons à côté de cette grotte erigée enl'honneur de notre dame de LOURDES.

Nous redescendons ensuite ce joli bois en longeant ce ruisseau, durant ce trajet, nos petits monstres irons boire plusieurs fois de cette eau bien fraiche, la température monte en effet...

Nous remontrons ensuite un peu pour arriver à une altitude de 365 mètres, au lieu-dit "A LA JUSTICE".

De plus en plus chaud, quel bonheur ce temps, très agréable de marcher et en plus pas besoin de laver les chiens au retour.

le parcours emprunté est agréable et valloné, on perd des calories.  Ci-dessous, nous passons à côté de la rivière LA MASBLETTE.  Ce nom a été repris par un club de marche ami et voisin de MASBOURG.  Ce club organisera bientôt une de ses marches, j'en reparlerai dans un autre article.  Nous passerons également à proximité du FOURNEAU SAINT MICHEL, qui propose les attractions suivantes :

Le Musée de la Vie Rurale en Wallonie a pour ambition de placer le visiteur dans le milieu rural wallon du 19è siècle.

Mis en place en 1971, le musée de plein air se propose de recréer, par des transplantations d'immeubles anciens, un ensemble de hameaux wallons typiques issus de 10 régions géographiques du sud du sillon Sambre et Meuse. A l'intérieur des habitations d'antan sont reconstitués les ateliers d'artisans, les cuisines au feu de bois, les chambres, les différents mobiliers et les outils authentiques.La dentellière, les lavandières, le cloutier, le vannier, … sont à redécouvrir dans un cadre de vie du 19è siècle.Au coeur des forêts ardennaises de Saint-Hubert subsiste encore le seul haut fourneau du 18è siècle...Les vestiges exceptionnels du Musée du Fer et de la Métallurgie ancienne permettent de découvrir les techniques de fabrication de la fonte ainsi que d'apprécier l'importance et l'usage du fer dans la vie quotidienne d'autrefois.

 

Le Fourneau fut crée en 1771 par Dom Nicolas Spirlet, dernier abbé de l'abbaye bénédictine de Saint-Hubert.

 

 

Le Musée du fer et de la Métallurgie ancienne est actuellement fermé pour cause de travaux de restauration, mais le domaine extérieur reste visitable librement.

 

 

 

 

Nous continuons notre route et arrivons à ce ravitaillement dans cette cabane forestière ou une bénévole attend le client...

 

 

 

 

 

La boucle des 20 kilomètres nous fera traverser un bois où nous rencontrerons plusieurs vététistes qui, en général seront courtois envers nous. J'estime que ces "croisements" vététistes-marcheurs devraient, dans la mesure du possible, être évités.  En se concertant, il y a certainement moyen d'éviter ce genre de situation. 

Il ne nous reste plus qu'à regagner la salle de départ, malheureusement en empruntant cette route asphaltée ...

Nous arrivons, il ne nous reste plus que quelques centaines de mètres.  Très belle matinée, belle marche, il fait déjà plus de 22 degrés ... L'après-midi, le thermomètre dépassera les 25 degrésPar la suite j'apprendrai qu'on a battu le record dechaleur de 1904 !

Sources :

http://www.province.luxembourg.be/provlux/provlux_fr_profils_citoyens/culture-loisirs-et-sports/musees/musees-du-fourneau-saint-michel/musee-du-fer-et-de-la-metallurgie-ancienne/index.html

 

http://www.saint-hubert.be/fr/accueil/entites.html

 

 

 

Par SPOK - Publié dans : MARCHE A PIED
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 10 avril 2 10 /04 /Avr 18:28

Départ de la buvette du terrain de football du clu de TELLIN, ce lundi de pâques (9/4/07).  Temps superbe, aujourd'hui, première fois de l'année que nous pouvons marcher en T shirt.

 

 

 

Tellin fut un important centre de fonderie de cloches. De 1830 à 1970, des centaines de cloches furent produites dans l'atelier du Val des Cloches. Les fondeurs ne limitaient pas leurs activités au seul travail du bronze. Ils fabriquaient des battants en fer, travaillaient le bois des charpentes, agençaient les mécanismes de sonneries. Lorsque l'hiver empêchait les fours de fonctionner, le fondeur devenait souvent horloger. Le saintier se muait en mécanicien.

Le musée de Tellin a pour objet de garder la mémoire et de valoriser l'ensemble du travail des artisans du clocher.

Les objets exposés évoquent d'abord les façons d'annoncer le temps; le musée présente les cloches et leur fabrication. On parle ensuite de la mesure du temps, de son importance et des projets techniques qui présideront à cet art. La symbolique de temps est enfin illustrée avec une exposition de coqs de clochers.

Nous quittons un moment le village, pour le longer puis rentrons à nouveau dedans pour... 

Entrer dans l'enceinte du musée de la cloche et du carillon. Ce musée est installé dans la maison d4inenne (1568), ancienne auberge et relais de poste du 19 ème siècle, ce musée, par ses collections uniques d'art campanaire, rend homage à la fonderie des cloches de TELLIN qui, à partir de 1832, fit la renommée de la localité.

 

 Nous entrerons ensuite dans une demeure qui est le château de TELLIN que nous traverserons, puis resortirons par le jardin.  Ce bel ensemble architectural fut construit vers 1750 à l'emplacement des ruines du manoir seigneural pour y accueilir un relais de poste seigneural.  TELLIN était situé sur la grand-route de PARIS A LIEGE et occupait une place intermédiaire entre le relais de PALISEUL et le relais de MARCHE.

  

 Décidément, aujourd'hui, nos dcouvertes culturelles continuent, nous passons à côté de l'ancienne fonderie de cloches de TELLIN.  Dans ce long et curieux bâtiment du 19 ème siècle auquel les fenêtres ogivales donnent une allure d'édifices religieux, les cloches étaient moulées et coulées suivant une technique ancestrale.  Fondée en 1832 par la famille CAUSARD, la fabrique de TELLIN, en près d'un siècle et demi d'existence, a doté de ses cloches plus de 5OO paroisses de BELGIQUE.  Parmi les plus fortes cloches fournies, on peut trouver celle de l'abbatiale de MAREDSOUS, de la cathédrale de LIEGE, l'église St paulin de TREVES,...

Adieu la civilisation et bonjour la nature, nous sommes plongés dans les bois, après un petit tronçon boueux, nous voici arrivés au CRA NIRE à 36O mètres d'altitude.

 

 Tout le monde est en forme ...

Nous nous appretons à gravir un chemin pentu comme rarement nous avons rencontré

 

 Ci dessus, nous sommes presqu'au sommet, les immages ne le rendent pas bien, mais croyez nous, çà grimpe, derrière nous on aperçoit un peu ... au loin... une marcheuse de notre club MARLEYNE.  Ensuite nour arriverons à ce ravitaillement en plein bois .

  

Nous passons à côté de l'église de RESTEIGNE

Vue du château du  cruckay à RESTEIGNE.  Ce magnifique château fut construit au début du 19 ème siècle par les WEGIMONTS pour leur fils.  Il a été racheté par la grand mère de l'actuelle propriétaire entre les deux guerres.  Il était occupé principalement comme pavillon de chasse avant de devenir une propriété privée.  Durant la guerre 1940, il fut le quartier général des allemands, des anglais et des américains durant l'offensice VON RUSTED.

Très belle vue sur le dessus de cette carrière, très haut n'est ce pas.  Heureusement qu'on ne montra pas là haut...  Raté le parcours bifurque à droite et escalade de cette montagne pour arriver...

Au chateau de RESTEIGNE qui est un vaste quadrilatère en bordure de lesse .  Il fut la propriété de MERODE puis de HOFFSCHMUIDT.  Durant le 19 ème siècle il appartint au romantique ermite et philosophe edmond d'HOFFSCHMIDT 1777/1861, lequel vécut plusieurs années retiré dans un ermitage sur les hauteurs du bois nau.  Revenu au château, ce singulier personnage se consacra alors au bien-être de sa commune et des villageois les plus démunis

Kriek pose ici à côté de cette sculpture en bois qui se trouve en plein milieu de la forêt.  En ce qui concerne la marche, nous continuons notre progression

Nous longeons ce ruisseau et passons à côté de ce banc où le boulet se repose un peu.

 

La salle est en vue, nous arrivons

 

 

Ces deux molosses vfont connaissance, impressionnant.

Magnifique marche, rien à redire, temps superbe et un peu de culture s'il vous plait.

Par SPOK - Publié dans : MARCHE A PIED
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Calendrier

Septembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>

MARCHES A VENIR

Bienvenue a toutes et tous, merci de votre visite et à bientôt.

 

 

 

 

 

 

  Si vous le désirez, vous pouvez laisser un commentaire.

Notre prochaine marche 

SAMEDI 02 JUIN 2007

11 7ME MARCHE DES FONTAINES

DISTANCES DE 6-12 ou 25 km

DEPART ET ARRIVEE / VETREK EN AANKOMST

SALLE CONCORDIA  6997 EREZEE

 

PETITE RESTAURATION - BOISSONS SAMEDI 2 JUIN 20007
PRIX DEMOCRATIQUES
ESTAMPILLE: 0,75 €
AUTOCOLLANT: 0,75 €

LA MARCHE AURA LIEU, QUEL QUE SOIT
LE TEMPS


HEURES DE DEPART
7h00 à 14h00

PERMANENCE FFBMP
9h00 à 17h00

RENSEIGNEMENTS:
Marc BARVAUX
Rue de la Forêt
6900 CHAMPLON
084/45.57.24


René DEGEYE
084/32.18.47


L'inscription à la marche et aux clubs vaut certificat de bonne santé


N°D'AGREATION: CG/ 2007 /LUX 034 / 222

 

 Soyez les bienvenus pour cette marche ouverte à tous,  membres de clubs ou non.

 

Recommander

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus